Main Page Sitemap

Remise des clefs à saint pierre


Le Pérugin, autoportrait, vers 1500.
We are grateful to Professor Emiliani for confirming the attribution of this work on the basis of photographs.
Napoléon Ier qui l'offrit à son oncle le cardinal.
Les drapés pesants de certaines figures rappellent le style de Andrea del Verrocchio, et reproduisent le typique effet panneggio bagnato mouillé caractéristique du maître florentin.La scène combien gagner pour valider un trimestre est éclairée depuis la gauche comme en témoignent au premier plan les ombres des personnages au sol.Pérouse et mort en 1523.Le paysage en arrière-plan est typique de l'artiste, avec des douces collines pointillées d'arbrisseaux se perdant au loin vers l'horizon donnant une impression de distance infinie.Le motif de l'arcade aveugle se retrouve sur les côtés octogonaux alternés.Dôme San Lorenzo de Pérouse, où était conservée la relique de l'anneau nuptial de la Vierge.Cette vision architecturale, expression des idéaux de perfection classique de la Renaissance a été reprise par les élèves du Pérugin, comme Pinturicchio dans la La Chapelle Bufalini (it) et surtout Raphaël dans le Le Mariage de la Vierge ( Pinacothèque de Brera ).Perugino / Pittori del Rinascimento. .L'édifice se trouve au sommet d'un escalier monumental et possède quatre protiri type renaissance avec des arcs à voûte en berceau plein-cintre et des petites coupoles visibles sur trois des côtés où se dessine un seuls des portails à tympan triangulaires.Derrière chacun des éléments du couple se trouve un cortège respectivement d'hommes et de femmes, Sur l'esplanade d'autres personnages sont dispersés ou rassemblés en groupes (à gauche et à droite) déterminant l'éloignement et la grandeur des édifices par leur diminution perspective.Un groupe à gauche montre Le Christ et un des prétendants essayant de briser sa baguette ; au centre, sur les marches on peut deviner saint Jean-Baptiste assis et à droite un autre groupe comprenant quatre personnages.Elle influença aussi Bramante qui la reproduisit dans le Tempietto di San Pietro in Montorio (it).La scène principale est encadrée par les lignes en perspective d'un pavement à grosses dalles carrées en marbre d'une place décorée d'édifices monumentaux.Pietro di Cristoforo Vannucci, dit, le Pérugin, est un peintre italien de, renaissance, né en 1448 près.
Le cadre des tableaux est le même, cintré en haut, l'un occultant le haut de la coupole, l'autre, non.
Toutes les tentatives de la commune de Pérouse pour les récupérer sont restées infructueuses.





L'œuvre répond à des critères de symétrie animés par les variantes rythmiques des poses des personnages.

Sitemap